TuTo / Couture : Les Pare-Pipi

Un nouveau tutoriel / DIY pour aujourd’hui : fabriquer ses propres cônes pare-pipi.

En future maman d’un petit garçon, toutes mes amies m’ont mise en garde : « prévois beaucoup de serviettes de rechange car tu vas te faire attaquer à chaque changement de couche »…
Moi ? Me faire attaquer ? Par mon bébé, ma merveille du monde ? Pas possible…
Et pourtant !
Même si je ne peux pas encore me déclarer pour mon fils, j’ai pu constater que cette affirmation était assez exacte avec les petits garçons de mes amies… Les p’tits mecs semblent adorer faire pipi dès que leur zizi est à l’air libre. Quitte à uriner sur la personne qui les change, ou même sur eux-mêmes (ils sont un peu maso à cet âge là).

Comme d’habitude, j’ai utilisé mon ami Google pour trouver des solutions.
J’ai donc tapé successivement « comment se protéger des attaques pipi », « comment ne pas se faire uriner dessus par bébé », … mais sans aucun succès, mis à part la technique du bout de coton à dégainer dès le début du jet…
Bref, je ne suis pas convaincue…

Heureusement, grâce à mes lectures de blogs originaires de l’autre côté de l’Atlantique, j’ai découvert un objet magique que j’ai rebaptisé en français : le pare-pipi !

Il s’agit en fait d’un petit cône en feutrine ou tissu éponge à placer sur le zizi du bébé au moment du change. Le tissu plutôt épais absorbera alors l’urine, si « attaque-pipi » il y a, et seul le cône sera à laver plutôt que les murs, le sol, le bébé et la personne qui change !

Un problème s’est alors posé à moi : comment obtenir cet objet magique qui semble ne se vendre qu’outre-Atlantique ?
N’ayant toujours pas trouvé la réponse, j’ai décidé de les fabriquer moi-même et d’en fabriquer pour d’autres mamans désespérées !

 

Comment faire ?

1) Préparer son matériel :
– une machine à coudre
– du tissu éponge
– du tissu coton fantaisie (optionnel)
– des ciseaux
– un morceau de feuille cartonnée
– un crayon à tissu
– des épingles

Pour le tissu éponge, j’avais sous la main une serviette de bonne qualité mais trouée… alors plutôt que de la jeter, je m’en suis servie pour ce projet.

2) A l’aide d’un modèle, tracer un cercle sur le papier cartonné pour réaliser un patron.
Personnellement, j’ai utilisé un bol retourné pour obtenir le format souhaité.

3) Se servir du patron pour découper des cercles dans le tissu coton ainsi que dans le tissu éponge.
Puis couper chaque cercle de tissu en 2 demi-cercles.

4) Positionner un demi-cercle de tissu éponge et un demi-cercle de tissu coton endroit contre endroit (utiliser les épingles pour faire tenir l’ensemble), et coudre à la machine uniquement sur la face arrondie.

La couture est donc réalisée sur l’envers.
(Pour éviter que le tissu ne s’effiloche, il est possible de réaliser au préalable le point zigzag sur tous les contours de nos demi-cercles.)

5) Retourner le projet pour se retrouver envers contre envers et faire ainsi disparaître la couture.

Plier le projet en deux selon l’arrondi pour obtenir un quart de cercle. Le tissu coton fantaisie doit se retrouver à l’intérieur.
Maintenir à l’aide d’épingles.

6) Coudre le côté droit (le seul côté ni plié, ni cousu) à la machine.

Retourner une dernière fois le projet pour dissimuler la couture et obtenir un cône (tissu éponge à l’intérieur et tissu à motifs à l’extérieur).

Les cônes sont prêts à être utilisés !!!!

Et pour celles et ceux qui n’auraient toujours pas compris l’utilisation de cet objet, Monsieur Canard a accepté d’être notre mannequin aujourd’hui.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me proposer de futurs projets !

Rendez-vous sur Hellocoton !