Broderie : le b.a.-ba

Je suis tombée par hasard sur un des derniers livres de la collection “pour les nuls” qui m’a inspiré le post d’aujourd’hui :

Quand on pense broderie, on peut croire qu’il s’agit uniquement des alphabets ou de décors floraux réalisés par nos grands-mères… Et pourtant on peut s’éclater avec la broderie pour customiser des vêtements ou des accessoires.
Mais avant toute chose, il faut connaître quelques points de base (ceux que j’utilise le plus fréquemment) :

Le point avant

Le point arrière



Le point de piqure
C’est la même technique que pour le point arrière, sauf que les points se suivent sans laisser d’espace.
On repique donc l’aiguille à l’endroit où on a sorti le fil précédemment.

Le point de chaînette

Quelques exemples de réalisations vues sur le net :

Source: google.fr via Julie on Pinterest

Pour réaliser vous-même des petits décors sympa, il faut :

– du fil à broder de différentes teintes (DMC est LA gamme de référence)
– des aiguilles à broder
– un cercle (ou plusieurs de diamètres différents)
– des ciseaux
– du papier calque et un crayon à papier pour dessiner vos motifs

Le support choisi peut être de toute sorte : on peut autant broder sur du tissu en coton si on souhaite décorer un vêtement, comme sur du cuir ou même encore du papier à scrapbooking pour embellir ses pages !

Rendez-vous sur Hellocoton !