L’arnaque de la coupe de cheveux pour bébé

coiffeur peigne ciseaux

Il y a quelques temps, j’ai enfin décidé d’accepter que mon bébé n’était plus tout à fait un bébé et qu’il était peut-être temps qu’il aille chez le coiffeur, quitte à perdre ses trop belles petites boucles de bébé d’amour.
Oui je suis complètement gaga de ses boucles !

Malheureusement, comme vous ne le savez peut-être toujours pas (^^) je suis une niçoise d’adoption. Ce qui fait que je n’ai toujours pas MON médecin généraliste ou MON coiffeur. J’en ai testé pas mal mais je n’ai encore jamais vraiment été convaincue.
Enfin, j’avais un coiffeur jusqu’à peu, mais il a décidé de partir pour New York, franchement pas cool quoi ! 😉

coiffeur peigne ciseaux

Bref, pas loin de chez moi se trouve un centre commercial avec quelques salons de coiffure à l’intérieur.
J’ai donc choisi de rentrer chez Jean-Louis David en me disant, qu’en bonne mère indigne, mon fils allait également me servir de cobaye pour voir si le salon était bien. J’ai malgré tout choisi une grande chaîne en me disant que c’était plus sûr !

Là, l’une des coiffeuses me propose de rester et de s’occuper de nous aussitôt.
Je m’installe dans un des fauteuils avec Gabriel sur mes genoux, la coiffeuse lui revêt un tablier et sort la tondeuse….

Vous auriez vu ma tête !!!
Moi : “Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, je ne veux pas une vraie coupe, juste égaliser au niveau de la nuque et du front…”
Elle : “Oui ne vous inquiétez pas, on ne travaille qu’à la tondeuse chez nous”
Moi : “Ok…” (pas convaincue)

Elle humidifie les  cheveux de mon fils avec son spray. Avec son peigne, elle attrape une mèche sur le haut du crâne de Gabriel et hop un coup de tondeuse, une mèche derrière l’oreille droite et hop, puis finalement une mèche derrière l’oreille gauche et hop.
L’action, entrecoupée d’hochements de tête de Gabriel dans tous les sens un peu apeuré par les bruits de la tondeuse, a du prendre au maximum 1mn30.
On se lève, j’installe Gabriel dans sa poussette et j’enlève les cheveux accrochés à mes vêtements.

J’avais entendu parler que la première coupe bébé était gratuite chez les coiffeurs… et vu le temps passé, je ne voyais pas bien ce qu’elle allait me faire payer !
Histoire de ne pas partir comme une voleuse, je lui lance un “je vous dois combien ?”.

Et là j’entends “10 euros”.

Et bien sûr je n’ai pas eu de ticket de caisse…

 

Ce billet fait partie de la rubrique “Ils nous prennent pour des cons” lancée par Unbbpourmes30ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !