Notre semaine de vacances en Charente-Maritime (activités avec enfants)

vacances charente maritime

Comme vous l’avez lu précédemment ici, nous avons passé une semaine de vacances en camping près de La Palmyre en Charente-Maritime au début du mois de juin.

Nous avons beaucoup profité des services proposés par le Siblu Village Les Charmettes où nous résidions, mais nous avons aussi visité les alentours !

 

1- Le Zoo de la Palmyre

Il s’agissait pour moi d’un grand incontournable. J’avais visité ce zoo lorsque j’avais 5-6 ans en voyage scolaire et j’en avais gardé un très bon souvenir. Gabriel étant, comme de nombreux enfants de son âge, fan d’animaux, je savais que cette activité le rendrait fou de joie !

Bon à savoir :
– il faut prévoir la journée pour visiter le zoo 
– en saison, le zoo est ouvert de 9h à 19h
– l’entrée adulte est à 17€ et enfant à 13€ (gratuit pour les -3ans)
– possibilité de pique-niquer
– prendre des bonnes chaussures, le zoo est très grand !

Nous avons profité d’une journée grise mais sans pluie pour visiter le Zoo de la Palmyre Gabriel et moi, histoire de ne pas avoir trop chaud ! Nous avions embarqué un pique-nique, l’appareil photo reflex et nos casquettes.

Nous sommes arrivés vers 9h30 et nous n’avons pas eu beaucoup d’attente. Je crois que nous avons bien fait car l’après-midi, le zoo était bien plus bondé !

zoo palmyre

En arrivant nous sommes accueillis par les flamants roses qui sont un peu l’emblème du parc puisque l’on peut les observer depuis la route.

Après, c’est un peu comme chez Ikea, on suit bêtement le chemin tracé, ce qui NORMALEMENT nous permet de ne croiser personne, mais de suivre le troupeau tels des moutons 😉
Je vous rassure, on croise quand même des anarchistes qui enjambent les barrières et qui remontent le courant 😉

Je ne vais pas vous raconter tous les animaux que nous avons vus, vous vous endormiriez avant la fin… mais je peux vous assurer que vous ne serez pas déçus en terme de diversité d’espèces.
Petit bémol selon moi, j’aurais préféré moins d’espèces mais plus d’espace pour les animaux… Je ne suis pas une grande spécialiste (je précise avant de m’attirer les foudres de certains), mais j’ai trouvé les animaux un peu tristounes. Soit ils dormaient, soit ils tournaient en rond dans leur cage…

Zoo de La PalmyreZoo de La Palmyre

Petit conseil : Je ne connais pas le nombre de kilomètres que l’on parcourt dans ce zoo, alors si vous optez pour la poussette pour soulager vos enfants, sachez que vous ne ménagerez pas vos bras… c’est assez pentu à certains endroits !

 

2- L’île d’oléron

Ça doit être mon côté pirate, mais les îles m’ont toujours fait de l’effet…
Alors, en étant très proche de l’île d’Oléron, nous ne pouvions qu’aller nous y promener !

Bon à savoir :
– le pont pour rejoindre l’île est GRATUIT
– c’est la plus grande île métropolitaine après la Corse
– elle fait 30km de long, sur 8km au plus large

oleron carte

Nous sommes partis en milieu de matinée de notre camping direction d’île. Il nous a fallu un peu moins d’une demie-heure pour rejoindre le pont. Malheureusement ce dernier était en travaux, mais il était quand même impressionnant et ça a beaucoup amusé Gabriel de rouler si longtemps au-dessus de l’eau 😉

Notre première destination : Boyardville !

Gabriel est méga-fan de Fort Boyard depuis… toujours. Alors, la surprise du jour pour lui était de nous rendre à la pointe de Boyardville pour observer le Fort depuis la plage.

Pour s’y rendre, point de GPS, en arrivant à Boyardville, nous avons suivi les panneaux indiquant un parking avec point d’observation. Nous partions un peu à l’inconnu. Nous ne savions pas trop si le Fort serait réellement visible.
Nous nous sommes garés sur ce parking un peu désert en ce début du mois de juin (pourtant un samedi !). Puis, nous avons suivi le sentier qui nous conduisait sur la plage.

Et là, le Fort était là, juste en face de nous. Grâce à la marée basse, nous avons pu nous avancer loin loin loin et l’observer d’un peu plus près.

vue fort boyard oleron boyardville

Je ne vous raconte pas les étoiles dans les yeux de Gabriel. Entre le zoo et ça, j’avais clairement la Palme d’Or de la meilleure maman de l’univers.

Nous avons ensuite passé une bonne heure sur la plage à marcher sur le sable, à patauger dans l’eau et à observer tous les petits animaux. C’est tellement sympa les plages d’Atlantique pour ça !!

plage boyardville

 

Deuxième destination (un peu au hasard, mais on avait faim) : Saint Pierre d’Oléron

Il était plus de midi, nous commencions à avoir sévèrement faim. Nous avons donc décidé de nous diriger vers une ville de l’île. D’après les panneaux, nous avions 2 choix : Saint Pierre d’Oléron, ou Saint Georges d’Oléron…
Plouf plouf, Saint Pierre a gagné !

Nous nous sommes garés sur la place principale et nous sommes promenés dans les petites rues pavées et piétonnes du centre.
Nous avons déjeuné au Bistrot Le Saint Pierre où l’accueil était génial et la nourriture divine. Bref, je vous le recommande !

Puis en passant devant une pâtisserie traditionnelle, j’ai craqué sur une spécialité locale : le Puits d’Amour. Une tuerie !! Et très léger !!!

saint pierre oleron

 

3- Les plages

Ici en Charente-Maritime, nous avions un très grand choix de plages à visiter. De belles et très grandes plages cachées derrière les dunes mais où l’océan est un peu agité pour des petits comme Gabriel, ou des plages plus accessibles et familiales où les vagues sont plus calmes. Et bien, c’est simple, nous avons fait les 2 🙂

Plage de la Cèpe – La Tremblade

La petite ville de La Tremblade située au bord de l’estuaire de la Seudre propose plusieurs plages dont celle de la Cèpe qui est idéale pour se promener. Il y a beaucoup d’algues et on peut observer les voiliers et le pont qui relie l’île d’Oléron, juste en face.

plage charente maritime

plage charente maritime

plage charente maritime

Plage de la Coubre – La Tremblade

Cette plage est exposée face à l’océan et possède donc des vagues assez fortes.
On se gare assez loin, à côté du phare de la Coubre (qui peut aussi être visité, mais on a toujours loupé les horaires !) et on traverse à pieds au milieu des dunes.
Ensuite la plage est très grande, pas de risque d’être les uns sur les autres ici !

Le paysage est vraiment magnifique avec la vue sur l’océan et le décor phare + blockhaus.

plage charente maritime plage charente maritime

Plage de la Palmyre – Les Mathes

Et pour finir, nous avons trouvé la plage parfaite avec des enfants : la plage de la Palmyre !

Il y a un parking à proximité. Les abords de la plage sont réservés aux piétons et aux cyclistes. Il y a un accès handicapé. Et la mer y est très calme.
D’ailleurs, on trouve surtout des familles sur cette plage et tous les enfants jouent ensemble ! C’est génial !
Les enfant peuvent se baigner seuls (sous surveillance bien sûr) car ils ont pied un bon moment et les vagues sont quasi-inexistantes.

plage charente maritimeplage charente maritime

 

4- faire du vélo

Et la dernière activité ultra géniale que nous avons pratiqué sans risque c’est le vélo !

Je ne saurai pas vous dire le nombre de kilomètres de pistes cyclables qu’on trouve autour des Mathes mais c’est énorme ! Elles permettent vraiment de tout rejoindre facilement.
C’est plat, c’est sécurisé (à l’écart de la route), on passe dans les forêts, près de la mer…
Bref c’est génial ! (oui je sais je me répète)

 

5- ce qu’on n’a pas fait…

Si on avait eu un peu plus de temps, j’aurais bien aimé visiter La Rochelle avec son Vieux-Port et ses tours, ou encore l’île de Ré (et son pont payant !).

 

Bref, on a vraiment kiffé nos vacances en Charente-Maritime, aux Mathes…
On recommence quand ???

Et psssssttt, jusqu’au 14 juillet inclus, vous pouvez toujours gagner une semaine de vacances comme moi ICI !!!
Si vous gagnez, vous nous invitez ? 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !